La nouvelle édition des journées du Patrimoine aura lieu, les 16 et 17 septembre . Voici quelques idées, tout près.

Quelques fois, on passe préssé devant ces bâtiments sans leur prêter la moindre  attention. Alors, à découvrir ou redécouvrir en regardant avec plus d'attention:

Église vue _d'avion_ avant travaux2016-07-01 à 11A Alfortville vos pas vous mèneront peut-être devant l'église Notre Dame, dont la façade a été restaurée il y a tout juste un an, le nouveau projet de restauration en cours, mené par l'Association des Amis des Orgues Notre Dame d'Alfortville est la restauration des orgues classées Cavaillé Colle .... Chantier qui nécessite outre une expertise de facteurs d'orgues hors normes, de gros moyens financiers (pas moins de 220.000 €) ! Beaucoup de mélomanes assistent aux concerts proposés par l'AONDA. Les prochains concerts sont prévus pour Novembre !

 

Capture d’écran 2017-09-13 à 17Le Pont du Port à l'Anglais plus connu des Alfortvillais sous le nom de "Pont suspendu".

:http://alfortvilleconf.canalblog.com/archives/2016/09/16/34329809.html

 


 

Capture d’écran 2017-09-13 à 17

Saviez vous que Le Douanier Rousseau n'a pas peint que la jungle et les animaux sauvages? Il s'est aussi intéressé à Paris et la région parisienne. Il est venu à Alfortville et a peint "la fabrique de chaises à Alfortville" en 1897 (huile sur toile 73 x 92 cm). Si la météo le permet vous pourriez vous promener sur la promenade le long de la Seine et trouver le lieu exact qui l'inspira.
Cette œuvre est habituellement exposée au Musée de l'Orangerie à Paris.

 

Capture d’écran 2017-09-13 à 18

Tout comme Maurice Utrillo avait  peint la Mairie et l'église vues de la rue Jules Cuillerier... de nos jours la perspective est identique.

 

Capture d’écran 2017-09-13 à 18

Plus contemporain et dans le style "Street Art" la fresque du POC (Pôle Culturel) . Amusez vous à identifier les représentations qui illustrent les différents monuments et bâtiments de notre ville....

 

 

Capture d’écran 2017-09-13 à 18Pour tous ceux qui passeront de l'autre côté de la voie ferrée, côté Maisons-Alfort, les étudiants vétérinaires organisent gratuitement des visites de l'école vétérinaire. Ils partageront avec vous leur passion. Une belle découverte pour les enfants de ce lieu de grande renommée, de quoi succiter des vocations, qui sait ?

Créée en 1766 avec l’établissement, la bibliothèque de l’École nationale vétérinaire d’Alfort a bénéficié au cours de son histoire de l’apport des confiscations révolutionnaires et de l’acquisition de collections de particuliers qui en firent la dépositaire d’une des plus belles collections françaises de livres sur les animaux et la nature.

Si le cheval et les animaux de ferme, pour le soin desquels les écoles vétérinaires furent créées, occupent bien évidemment la première place dans ce fonds, d’autres animaux sont présents, notamment les oiseaux. Exotiques ou de basse-cour, ils inspirèrent de nombreux auteurs et graveurs et serviront de fil rouge à une présentation d’ouvrages imprimés en 1505 et 1820.

Cette liste n'est pas exhaustive, ce ne sont que quelques idées de balades, mais nous comptons sur vous pour nous communiquer d'autres lieux insolites ou méconnus !