CONFLUENCE 2008, liste de démocratie participative locale, nous demande de publier la Tribune Libre qu'elle a fait paraître dans le BMO de mai-juin 2011. La voici.

Image 17Forte hausse des impôts locaux

Prétendre cette année encore que l’augmentation des impôts à Alfortville est inférieure à l’inflation prévisionnelle (1,5%) est une duperie!

L'augmentation réelle est de 3 %, en fonction du coefficient de révision de la base locative de 2% et d’une augmentation des taux de 1%. Augmentation réelle de 3% qui sera bien prise dans les poches des contribuables alfortvillais, entamant ainsi leur pouvoir d’achat déjà mis à mal par ailleurs. Depuis 2002, les impôts locaux à Alfortville ont progressé de 2,3 fois plus que l’inflation. Sur cette période, l’inflation a été de 16,1 %, la Taxe d’Habitation a augmenté de 36,8 % et la Taxe Foncière de 39,5 %.

Les subventions aux associations augmentent, quant à elles, de 39% cette année. Sans pénaliser leur fonctionnement, elles aussi auraient dû participer à l’effort collectif. Gérer, c'est prévoir. En période difficile, chaque maillon de la chaîne devrait concourir à une gestion maîtrisée et rationnelle des coûts. Ce n’est hélas toujours pas le cas à Alfortville.

Voici un graphique qui illustre les propos de Confluence 2008 et montre l'envolée des taxes locales, bien supérieure à l'inflation... et à l'augmentation du revenu moyen des Alfortvillais.Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir.

taux TH 2011

Hérodote, un de nos contributeurs, nous avait fait la démonstration mathématique du mensonge de l'équipe majoritaire municipale quand elle affirme que l'augmentation des impôts est inférieure à l'inflation : c'est ici.