Image 2

Sous l'impulsion de France BERNICHI, Maire adjoint en charge de l'environnement et d'André BRUNEL, Conseiller Municipal du Groupe "CONFLUENCE 2008", délégué aux berges de la Seine, les enfants d'Alfortville se sont mobilisés le 31 mars pour nettoyer les berges de la Seine et de la Marne. Il ne s'agissait pas, bien sûr, de sortir du fleuve des épaves au moyen de plongeurs et d'engins mécaniques, comme cela a déjà été fait.

Mais de débarrasser les berges des divers détritus et encombrants qui déshonorent nos rives: pas moins de 90 jeunes Alfortvillais de 11 ans à 17 ans, avec l'aide d'une trentaine d'adultes, ont retroussé leurs manches .

De 13h00 à 17h00, dans le froid et le vent, les différents groupes répartis le long des berges de la Seine et de la Marne, depuis le pont SNCF à Maisons-Alfort, jusqu'à la limite de Choisy-le-roi, ont récupéré des sacs pleins de déchets (déchets légers, cartons, canettes, sacs en plastique, etc...).
Les objets les plus lourds (écrans d'ordinateurs, caddies, carters de tondeuses, etc...) étaient signalés par une étiquette "objet détecté pour enlèvement" et récupérés par les véhicules des services municipaux.

Malgré les conditions climatiques très fraîches en ce samedi après-midi, l'ambiance était très chaleureuse. Certains, satisfaits du travail accompli (il faut dire que c'était visible!), ont souhaité que l'opération se reproduise plusieurs fois dans l'année.

Image 3A 17 heures, au niveau de l'écluse amont du pont du Port à l'Anglais (pont suspendu), la pesée des sacs de déchets ainsi récupérés a eu lieu en la présence de Monsieur le Maire, Luc CARVOUNAS. Le poids total des déchets récoltés s'élevait à 167 kilos.

Le nouveau Maire d'Alfortville a tenu tout particulièrement à remercier les enfants et les adultes qui, par leur action, ont contribué à la valorisation de notre environnement et a remis à chacun des participants un DIPLÔME de bon riverain de la Seine pour avoir participé à l'opération "Berges Saines 2012".
S'en est suivi un sympathique goûter où la motivation et la satisfaction de chacun des participants étaient palpables.