Capture d’écran 2017-10-10 à 16

Capture d’écran 2017-10-10 à 16L’association oeuvre toute l’année afin de récolter des fonds pour soutenir la recherche médicales et scientifique et informer le plus grand nombre de femmes et leur entourage sur les cancers du sein et les meilleurs moyens de lutte et de prévention contre cette maladie.

Le mois d’Octobre est le point d’orgue de cet engagement, il est l’occasion de mettre les projecteurs sur ceux et celles qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour les chercheurs, les soignants ou d’autres acteurs permettant notamment d’améliorer la qualité de vie des femmes atteintes d’un cancer du sein.

En France, le cancer du sein est le 1er cancer chez la femme et celui qui entraîne la plus grande mortalité avec 11.600 décès chaque année, pourtant il est aisément diagnosticable. Une simple mammographie, prise en charge intégralement par l'Assurance maladie. Tous les 2 ans chaque femme reçoit une invitation pour se rendre dans une cabinet de radiologie. Ne laissez pas passer votre tour. Il n'y a plus de fatalité !

S’il est dépisté à un stade précoce de la maladie ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

Face à cette situation la municipalité d’Alfortville se mobilise, cett e année encore. La mairie d’Alfortville sera éclairée, symboliquement de rose de 20heures à 8 heures durant tout le temps de l’opération. Ci desssus: La Ville de Lille et le GAEL ont enfilé un soutien-gorge rose à la déesse. Un soutien au dépistage et à la recherche.

Tous les moyens sont bons pour sensibliser les femmes qui ne le seraient pas encore... même l'humour!

Un patissier breton, dans le cadre d'Octobre Rose et de la lutte contre le cancer du sein a créée un petit gateau tout spécialement pour cette cause . Un péché de gourmandise ... pour la bonne cause ! https://actu.fr/bretagne/saint-malo_35288/venez-gouter-sein-malo_12883415.html

 

Capture d’écran 2017-10-10 à 17

 

 A lire : http://www.lemonde.fr/sciences/visuel/2017/10/09/cancer-du-sein-toujours-le-premier-cancer-feminin_5198361_1650684.html