Capture d’écran 2017-02-23 à 23

Entre autres points traités lors du Conseil Municipal, qui s'est tenu le jeudi 23 février, le point phare de ce Conseil était le Débat d'Orientation Budgetaire pour l'exercice 2017. (DOB)

Voici l'explication de vote faite par le Groupe "Confluence" représentant la Société Civile.

"Monsieur le Sénateur Maire, Chers Collègues,

L'établissement du budget est toujours difficile en période de contrainte financière.

Bien plus encore, en cette année d'élections diverses dont l'issue encore improbable risque de changer la donne dans un contexte international mouvant après l'élection de Donald Trump, le Brexit, l'afflux de réfugiés, qui impacteront forcément les marchés financiers et la gestion économique de notre pays et par conséquent de nos villes.

Les Alfortvillais ont besoin que nous leur disions la vérité.

Notre rôle est de leur expliquer les choix budgétaires faits par la majorité.

Félicitons nous néanmoins, que dans le cadre de la préparation de ce budget 2017 les efforts significatifs en terme de maîtrise des dépenses entrepris dès l'année dernière soient poursuivis et consolidés.

La baisse des dotations de l'État impacte toujours et ce, depuis plusieurs années désormais, les budgets communaux et Alfortville hélas n'y échappe pas.

Il s'agit donc d'optimiser encore davantage l'emploi de nos recettes.

C'est dans ce contexte financier difficile et par la maîtrise rigoureuse de nos dépenses de fonctionnement que s'élabore désormais la gestion du budget communal.

Nous devons rester attentifs bien sûr, à :

La baisse progressive des investissements, avec la volonté toujours maintenue de répondre aux besoins des Alfortvillais.

La majorité municipale maintient en 2017, ses principaux objectifs : la préservation, voire l'amélioration des services de proximité, l'agenda d'accessibilié programmée des équipements municipaux,

Le maintien de la gratuité des activités periscolaires,

La diminution du recours à l'emprunt ,

La maîtrise des charges de personnel qui à elles seules représentent plus de la moitié du budget fonctionnement et dans lesquelles entre autres, il faut prévoir bien évidemment la réévaluation éventuelle du SMIC,et du point d'indice, les charges afférantes à la tenue des différents scrutins organisés cette année, et bien sûr les évolutions de carrières …..

et, enfin la stabilité de la part communale des impôts locaux.

Au titre des dépenses de fonctionnement, notre Groupe « Société Civile » constate avec satisfaction que nombre de dépenses ont été revues à la baisse.

Citons l'effort maintenu au niveau des subventions aux associations qui devront être inventives afin de gérer au mieux leur budget, et appliquer une critèrisation des objectifs afin de maintenir un tissu associatif dynamique, indispensable dans le contexte sociétal actuel.

Les grosses opérations sont réalisées, je pense au Poste de Police Municipale, à la Maison flottante des cérémonies, à l'école Pierre Bérégovoy, au centre Technique Municipal,au centre de santé …

Certes les investissements récurrents en terme de voirie et de bâtiments seront toujours réalisés mais à un niveau qui nous permettra de parvenir à un désendettement significatif.

Et bien sur, le grand chantier de la vidéo protection devra être programmé dans les futurs budgets afin que tous les quartiers soient équipés.

C'est pour toutes ces raisons Monsieur le Sénateur Maire, que notre Groupe" CONFLUENCE-SOCIÉTÉ CIVILE" votera «POUR » le budget primitif qui nous est proposé ce soir.

Soyez assuré de notre constant soutien à ce projet de ville et de notre totale détermination au maintien des objectifs de bonne gestion à atteindre.