Capture d’écran 2015-08-20 à 12

Le moustique "Tigre ChiKungunya"

Une importante opération de démoustiquage a eu lieu  dans la nuit de mercredi à jeudi dans le bois de Vincennes.

En cause : la présence de moustiques-tigres, des insectes tropicaux particulièrement agressifs pouvant transmettre la dengue et le chikungunya.

« Le moustique-tigre avait déjà été ponctuellement repéré l’an dernier en région parisienne, dans le Val-de-Marne, en Seine-et-Marne et en Seine-Saint-Denis, souligne la cellule interdépartementale de démoustication (EID). Mais il n’y avait pas eu d’implantation. Cette fois, la situation est différente : nous avons trouvé des larves. »

Capture d’écran 2015-08-20 à 12Il a été signalé par des promeneurs, nombreux en cette période, fin juillet dans le Parc floral, puis quelques jours plus tard, à quelques kilomètres de là, dans des jardins familiaux de Créteil (Val-de-Marne). Sur place, les spécialistes n’ont pu que confirmer la présence de l’insecte, déjà implanté dans vingt départements, principalement dans le sud de la France. Il est très petit et mesure moins d'un centimètre.

Pas d’invasion toutefois. « L’implantation est récente et par conséquent très modérée. Elle s’avère localisée aux abords de trois points humides très éloignés des habitations », souligne la Mairie de Paris. Aucun autre espace vert de la capitale ne serait touché. L’opération de démoustication menée hier soir permettrait surtout à éliminer les sujets adultes afin d’éviter la prolifération.

Pour en savoir plus, un site est mis en place par le ministère de la Santé (www.signalement-moustique.fr)

Néanmoins, bien qu' Alfortville soit au confluent de la Seine et de la Marne pas de panique, selon l’Agence Régionale de Santé, la probabilité de transmission de la dengue ou le chikungunya reste faible.

Capture d’écran 2015-08-20 à 12

 Mise à jour à 18 heures:

Et à lire aussi (source journal 20 minutes): http://www.20minutes.fr/paris/1669839-20150820-video-paris-tout-savoir-moustique-tigre-cinq-questions