ALFORTVILLE CONFLUENCE reçoit le message suivant de Françoise, une de ses fidèles lectrices. Nous publions ci-après son message:

"Bonjour,

J'ai reçu dans ma boite à lettres le journal du Conseil Général du Val de Marne. Je m'étonne d'y trouver les tribunes des différents candidats aux prochaines élections cantonales puisque dans le journal de la ville, il est expliqué que les tribunes des partis sont suspendues jusqu'aux élections cantonales.

Pourquoi cette  différence ? Savez vous pourquoi ? Heureusement qu'on peut continuer à vous lire dans le blog. Alfortville Confluence,  vous présentez vous aux cantonales pour la Société Civile ?

Cordialement "

La réponse d'Alfortville Confluence

Il est vrai qu'en période pré-électorale la "neutralité" des publications est de mise. La Loi impose aux candidats de s'abstenir de s'exprimer pendant les 6 mois précédant le 1er tour du scrutin, dans les supports officiels des collectivités territoriales pouvant être alors considérés comme support de propagande. Ce qui constituerait un détournement de fonds publics à des visées électorales, et aurait aussi pour effet de réintégrer aux comptes de campagne électorale des candidats toutes les "dépenses estimées", afin de garantir l'équité entre tous, voire de faire annuler l'élection du candidat contrevenant.

Pour ces élections "départementales" qui se tiendront les 22 et 29 mars 2015, le délai de carence démarrait donc dès le 22 septembre. C'est ce qui explique la page blanche (voir ci-dessous) concernant les tribunes d'expression libre des composantes du Conseil Municipal depuis novembre dans "Alfortville le Mag", dès publication et connaissance officielle des dates d'élection.

Cette "anomalie" dans le magazine du Conseil Général" nous surprend également. Nous ignorons le pourquoi du maintien de ces tribunes?

Si quelqu'un a la réponse, nos colonnes sont à sa disposition pour nous répondre. 

Capture d’écran 2014-12-01 à 17