Image 4

ALFORTVILLE CONFLUENCE reçoit le message suivant d'un de ses lecteurs qui fait part de son sentiment au sujet de la mise en sens unique de la rue du Confluent réalisée cestte semaine, depuis le quai Blanqui jusqu'à la rue Marcellin Berthelot. Nous publions ce message.


Bonjour
Résident à Alfortville rue Marcellin Berthelot, je me permets ces commentaires suite à l'instauration de la rue du Confluent en sens unique, un casse tête selon moi pour les riverains en terme de liberté de mouvement et une aberration sur le plan du manque de concertation de la part de la Mairie.
Merci d'avance si vous vouliez bien vous en faire l'écho:
POUR LE RETABLISSEMENT DU DOUBLE SENS DE CIRCULATION DE LA RUE DU CONFLUENT A ALFORTVILLE!
A Alfortville, la municipalité a arbitrairement pris l'initiative de réduire la rue du Confluent à un seul sens de circulation au mépris de toute logique et cohérence pour les habitants de la rue Marcellin Berthelot, augmentant considérablement les problèmes de circulation et indirectement le DANGER que représentent les voitures pour nos enfants de l'Ecole Octobre.
Par cette décision, la municipalité d'Alfortville et Mr Luc Carvounas décident de privilégier le stationnement libre au détriment des usagers et de leurs déplacements quotidiens.
Mr le Maire ne prend pas en compte nos usages et habitudes, et une fois de plus, après avoir subi durant des mois voire des années des nuisances consécutives à des travaux , nous devons nous adapter à une décision absurde et cause de polémique.
L'accès au Quai Blanqui, seule véritable voie de circulation pratique et sûre à Alfortville est devenu pour nous, usagers et résidents de la Rue Marcellin Berthelot, tout bonnement un casse tête. Nous sommes à présent contraints d'effectuer un détour conséquent pour y accéder.
Pour certains d'entre nous, accéder au quai Blanqui revient à suivre un parcours tortueux et long:
Soit nous empruntons la rue Pierre Leroux (très souvent bloqué pour cause de livraison puis la rue Véron puis la rue de Seine.
Nous sommes ainsi contraints d'emprunter une voie de passage piéton très sensible du fait de la présence de l'Ecole Octobre, où des accidents corporels ont déjà été constatés du fait de la densité de circulation constatée aux heures d'entrée ou sortie de classe.
Ou bien, une autre possibilité encore plus compliquée, consiste à poursuivre notre route jusqu'à l'issue de la rue Marcellin Berthelot où se trouve un feu tricolore dont la durée d'alternance de passage feu vert/ feu rouge se compte en plusieurs longues minutes, où seules trois ou quatre véhicules peuvent passer par cycle. Nous devons ensuite suivre la rue Charles De Gaulle et une succession de carrefour où la densité de circulation est considérable pour rejoindre le quai Blanqui.
La rue du Confluent est composée de seulement quelques pavillons dont les riverains ont subi depuis toujours, faute de marquage de parking au sol, des stationnements anarchiques et inacceptables. Ceci étant, est ce une raison suffisante pour prendre une décision aussi radicale et contraindre la liberté de mouvement des résidents de la rue Marcellin Berthelot bien plus nombreux?
Merci de bien vouloir donner votre avis
Cordialement

Notre avis ?

Voilà une action municipale qui pourra à l'avenir faire l'objet d'une concertation dans le cadre des conseils de quartier. Ces conseils de quartier devraient débuter dans le courant de l'automne. L'avis des riverains de la rue du Confluent aurait été prise en compte. Ainsi débattue, et expliquée cette mise en sens unique (ou non mise en sens unique)  aurait trouvé alors toute sa justification.