Capture d’écran 2014-05-01 à 15

 

 

 

En ce jour de 1er mai, nous aimerions le dire avec des fleurs mais .... le sujet, loin de la poésie du traditionnel brin de muguet, s'en éloigne, hélas beaucoup! Alors leçon d'instruction civique ou de savoir vivre... ensemble!

 

 

 

C'est vrai ! Les Alfortvillais sont exaspérés de slalomer entre les déjections canines. Ils ont raison d'être furieux envers certains maîtres de chiens peu scrupuleux, peu respectueux des autres et qui laissent Médor " se poser " là où il est.

C'est si facile de tirer sur sa laisse afin qu'il aille dans le caniveau, et que son maître ramasse  avec "le sac à crotte" à disposition un peu partout en ville ! Nous avons déjà évoqué ce sujet à plusieurs reprises dans ce blog.

Le respect de l'environnement participe au bien-être de tous, et la "petite gymnastique" qui accompagne le ramassage de l'étron est bon pour l'assouplissement...

2014-04-30 202014-04-30 20

L'éducation des uns ne doit pas se faire au prix de la pollution générée par la "mise en valeur" des incivilités des autres ! Il est dommageable de souiller de graffitis des trottoirs de rues refaites et entretenues ! Mieux vaut sensibiliser et éduquer maîtres et chiens!

Ces "tags au sol sur les trottoirs" ne disparaissent pas une fois le trottoir nettoyé ! Le "détagage" par les services de l'Agglo a un coût imputable à tous ! Le ou les responsables doivent le comprendre.

Le Groupe CONFLUENCE présent au sein du Conseil Municipal reste vigilant face aux objectifs fixés en matière d'environnement urbain, car "Alfortville, notre plaisir de vivre" passe aussi par là !

La propreté de la ville: c'est l'affaire de tous ! Nous en parlions ici même en décembre 2005.

Nous étions alors très critiques sur ce sujet. Nous avons été entendus. Les choses changent peu à peu. Les services en charge de l'entretien des rues sont sensibilisés à cette problématique avec la mise en place de "la Brigade Verte": les progrès s'amorcent. Cette brigade verte aura, dans un premier temps, une action pédagogique. Mais, par la suite, étant assermentée, elle pourra verbaliser le cas échéant les récidivistes et les récalcitrants (voir Alfortville le Mag - BMO de décembre 2013 Dossier BD pages 18 et 19).

Capture d’écran 2014-05-01 à 16

Capture d’écran 2014-05-01 à 16