Image 20

Pour la première fois, les 23 et 30 mars, lors de ces élections municipales, les 56 conseillers communautaires ont été élus directement par la population et non désignés par les conseils municipaux. Le second tour ayant eu lieu, la composition du nouveau Conseil de l'Agglomération Plaine Centrale du Val-de-Marne (CAPCVM - appellation officielle) est la suivante:

- divers gauche et citoyens : 40 (23 pour Créteil, 16 pour Alfortville et 1 pour Limeil-Brévannes),

- UMP et apparentés : 14 (4 pour Créteil, 2 pour Alfortville et 8 pour Limeil-Brévannes),

- divers droite : 1 (Patrick Bédrossian pour Alfortville),

- Front National : 1 (Gaétan Marzo pour Créteil).

Nous ignorons les tendances politiques des élus des deux premières composantes et ne pouvons donc les détailler par partis. Une seule certitude: Créteil (pour absence de fusion de liste) et Limeil-Brévannes n'ont envoyé aucun Vert. Alfortville a élu Khadija Ouboumour (EELV) qui sera donc la seule représentante de ce parti.

Pour la première fois, disions-nous, une élection directe. Mais aussi pour la dernière, car la Communauté d'Agglomération doit disparaître dans la Métropole du Grand Paris, divisée en territoires. La date prévue pour ce changement est le 1er janvier 2016. Date proche dont on peut douter qu'elle soit respectée, tant les problèmes de gouvernance, de transfert de compétences et de charges, comme celle du personnel des collectivités territoriales, sont nombreux et difficiles à résoudre.