Image 26

Cela ne peut passer inaperçu aux yeux de ceux qui traversent la Seine par le Pont d'Ivry. Des échafaudages recouvrent la totalité du bâtiment en forme de pagode de Chinagora, à la pointe de la confluence entre la Seine et la Marne. Que se passe-t-il ?

ALFORTVILLE CONFLUENCE vous avait parlé ici en 2009 et en 2011 du vaisseau fantôme, au milieu des eaux, de la galerie commerciale abandonnée, du restaurant fermé, des jardins intérieurs où les lapins avaient élu domicile. Une vie bien courte, pour une construction ouverte en 1992 et désertée pour la majeure partie en 1997, réouverte en 2004 et refermée en 2006. Il ne restait plus qu'un hôtel dans lequel aucun travail n'était réalisé, laissé "dans son jus" d'origine. Au point de susciter cette vidéo d'un couple de touristes estomaqués (cliquer sur l'image pour en prendre connaissance).

Image 25

Image 27Aujourd'hui tout change: le complexe touristique a été racheté par le groupe chinois Huatian qui a entrepris la rénovation complète du site. Il est vrai qu'il s'agit du plus bel emplacement d'Alfortville, et que la réalisation dans les années de l'opération "Confluence" sur la rive opposée de la Seine à Ivry sera l'occasion d'améliorer l'environnement, quelque peu tristounet actuellement. Un investissement sous de meilleurs auspices.

Un restaurant de "haute gastronomie chinoise" doit ouvrir en juin prochain, avec une capacité de 200 couverts et 6 salles privatives. L'hôtel est en cours de rénovation pour devenir un 4 étoiles supérieur: il comprendra 187 chambres et 20 suites. La galerie commerciale sera transformée en des salles de séminaire, de conférence ou de mariage pouvant accueillir 400 personnes. L'ensemble des travaux doit s'achever au cours de l'année prochaine.

Reste le problème de l'accessibilité du site qui a grandement participé à l'échec des années 90. Le nouveau Voguéo devrait s'arrêter à Chinagora. C'est "cool", mais bien trop "cool" puisque la lenteur des trajets s'est révélée un obstacle majeur au développement du transport fluvial. Huatian a donc décidé de mettre en place, à terme, une navette vers les terminaux parisiens. Il serait intéressant de connaître ce que signifie la dénomination "terminaux parisiens". Il serait bon aussi que la municipalité demande à Huatian que ces navettes soient accessibles aux Alfortvillais. Le bon voisinage, c'est aussi le covoiturage...