PICT1229ALFORTVILLE CONFLUENCE reçoit le message suivant de l'un de ses contributeurs: nous le publions avec plaisir.

Si vous avez l'habitude de vous promener le long des berges de la Seine, vous avez sans doute remarqué, à la hauteur de l'écluse du Port à l'Anglais, que les corbeilles destinées à recevoir différents déchets n'ont plus de couvercle.
Est-ce là encore, me direz-vous, le fait de ces Alfortvillais qui, ne respectant rien, ont, sans vergogne, vandalisés les corbeilles et arrachés les couvercles de ce mobilier urbain? Et bien non ! La réalité est toute
autre, et un simple regard sur l'élément restant fixé au sol vous confirmera les lignes qui suivent.

Figurez-vous que les couvercles de ces dites corbeilles s'articulent à l'aide d'une charnière métallique à l'axe en acier permettant ainsi le remplacement des sacs de déchets. Or, il arrive que sous l'effet de la pluie, l'axe de la charnière s'oxyde et se grippe. En général, lorsque les charnières commencent à gripper, elles grincent ! Après, elles grincent de plus en plus fort !! Elles résistent !!!
Et ? Et en forçant encore plus fort sur le couvercle, elles cassent ! C'est ce qui est arrivé à 5 des 9 corbeilles, pour lesquelles les axes ont cassés.
 
Il existe pourtant une solution très simple et efficace pour éviter la rupture de cet axe ! La goutte d'huile, me direz-vous ? En effet, une simple goutte d'huile sur l'axe de la charnière et le tour est joué, le couvercle de la corbeille peut basculer de nouveau librement.

Oui, mais voilà, à Alfortville, qui est responsable de la goutte d'huile ? Les services techniques de la ville ? L'agglomération ? Les voies navigables de
France? Le conseil général ? La région Ile de France? Sur quel budget l'achat de la "burette" ? Combien de techniciens sur place ? Faut il prévoir un périmètre de protection environnemental, une goutte d'huile ne risque-t-elle pas de tomber au sol ?
C'est trop compliqué, ça mérite la mise en place d'un comité de réflexion... Oui mais voilà, les agendas sont complets jusqu'en 2014, alors les corbeilles...

En fait, il sera plus simple de remplacer les 9 corbeilles, surtout que celles qui ont encore leur couvercle, à force d'avoir forcé dessus pour remplacer les sacs, commencent à se déboulonner de leur embase.
Et puis après tout, cela passera dans la facture d'aménagement du terre-plein de l'écluse, quelques dizaines milliers d'euros en plus pour le
contribuable, ce n'est pas grave, c'est la variable d'ajustement !