CONFLUENCE 2008, liste de démocratie participative locale, représentée au conseil municipal par Catherine de Rasilly et André Brunel, nous demande de publier la Tribune Libre qu'elle a fait paraître dans le BMO de mai-juin 2010. La voici.

CIMPÔTS LOCAUX 2010 : + 2,41 %

Présentation littéraire du budget dans le BMO d'avril 2010 : comme chaque année, aucun chiffre, aucun détail, opération par opération, des investissements prévus. Là où la plupart des communes s'engagent sur un programme précis de travaux, le Maire d'Alfortville reste dans son flou artistique habituel. Au chapitre des dépenses, il n'est même pas indiqué que 5 600 000 € (une broutille...) sont provisionnés pour la piscine, comme en 2009. Encore une fois, cette dépense sera couverte par un emprunt. Pour parler clairement, ce projet sera donc financé dans son intégralité... plus tard et augmenté de la charge supplémentaire des intérêts !

Mais ce n'est pas la crise pour les associations: 9% de plus, 2 300 000 € qui ne font l'objet d'aucun contrôle par le Conseil Municipal malgré nos demandes. Pourquoi ?

Au chapitre des recettes, il ne faut surtout pas annoncer aux Alfortvillais la hausse réelle de 2,41% des impôts locaux: ils s'en apercevront bien assez tôt en octobre.