ALFORTVILLE CONFLUENCE reçoit le message suivant d'un père d'une jeune Alfortvillaise.

Voici la copie du mail adressé au maire d'Alfortville le samedi 9 janvier 2010.

"Ma fille ..... (qui habite ... rue du 14 juillet) a été agressée hier soir vers 19h par 3 jeunes (12-13 ans) alors qu'elle se rendait à son cours de danse à la MJC. Deux autres personnes ont également été victimes de cette agression. Ma fille a déposé plainte.
Que comptez-vous entreprendre afin que ce phénomène ne prenne pas d'ampleur dans votre commune ?
Afin de vous aider, faut-il que je prévienne le ministère de l'intérieur et les médias ?
En espérant une réponse de votre part,veuillez agréer mes salutations distinguées."

A ce jour, lundi 18 janvier 2010, le maire d'Alfortville n'a pas daigné répondre à ce mail. Il est sans doute beaucoup plus préoccupé par une éventuelle crue centennale dans sa commune. Nous, les parents, sommes très inquiets car nous vivons à 350 km de notre fille. Vendredi dernier elle est retournée à son cours de danse mais avec beaucoup de peur au ventre.

En espérant que vous pourrez intervenir auprès de cet " humaniste", veuillez agréer mes sincères salutations.

Notre commentaire

Votre demande et votre cri d'alarme rejoignent le cortège de ceux auxquels Monsieur le Maire ne répond malheureusement pas. L'arrivée de 5 fonctionnaires supplémentaires au Commissariat d'Alfortville n'est pas, tout le monde le sait, à la hauteur du problème. Car en fonction du roulement, des astreintes de jour et de nuit, des repos et des congés, ceci correspond à la présence permanente d'un seul fonctionnaire de plus...

Seul moyen à la disposition des Alfortvillais, la signature massive de la pétition pour la création d'une police municipale, permettant de libérer la police nationale des problèmes d'incivilité et d'infractions pour s'attacher essentiellement à ces missions de lutte contre le crime, la délinquance et de réalisation des enquêtes. Pour prendre connaissance de cette pétition, c'est ici.