Le 03 janvier dernier, ALFORTVILLE CONFLUENCE recevait un commentaire à son message du même jour sur la sécurité. Il émanait de Fabrice V (NDLR: le prénom et l'initiale n'ont pas été modifiés et correspondent à l'identité réelle de l'auteur).

Ce lecteur assidu nous écrivait: "la réalité pour 2010 c'est le renfort de police programmé à Alfortville" et nous renvoyait sur le site de Monsieur Vitse, conseiller municipal MODEM, sur lequel chacun peut lire le message reproduit ci-dessous.

Image_43

Cette lecture nous a "interpellé" nous aussi et nous nous sommes aussitôt demandés pourquoi le message était illustré seulement par une image prise dans le site du ministère sans rapport avec le sujet. Et pourquoi pas par la lettre de Monsieur Vitse et la réponse apportée par le Ministre...

Nous n'avons pas censuré le message de Fabrice V : nous avons simplement pris le temps de vérifier l'information donnée.

Après enquête, voici la réalité des faits. Il est exact que 5 policiers supplémentaires vont être affectés au Commissariat d'Alfortville. Notre ville est d'ailleurs plutôt bien lotie dans le cadre du renforcement décidé à l'échelle départementale pour un total de 40 fonctionnaires.

Cette décision a été prise en conclusion d'un dossier initié en 2005 et pour lequel le seul interlocuteur pour Alfortville a été Monsieur Rouquet, Député-Maire. Rendons à César ce qui est à César: cette augmentation d'effectif sur notre ville doit être portée à son actif, et à lui seul.

Rappelons qu'en 2005, et même bien après, Monsieur Vitse était totalement inconnu à Alfortville : il n'y habitait pas et ne s'était présenté à aucune élection.

"Alors que certains braient, le Modem fait" n'est ni plus ni moins qu'un grossier mensonge, doublé d'une marque de mépris pour les nombreux citoyens alfortvillais qui se sont exprimés fréquemment dans nos pages, tous assimilés à des ânes. Vrai visage de l'intolérance de celui qui professe : "De l’autre côté du mur ce ne sont pas des ennemis, il y a des gens avec qui l’on peut travailler, avec qui on peut agir, avec qui on peut faire progresser les choses."

Rappelons pour terminer que ce même Monsieur Vitse n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il s'était permis, sur son blog, de rallier à son panache une conseillère municipale Verte, sans même lui en parler. Cerise sur la gâteau, il refuse de publier le droit de réponse d'une autre conseillère sur laquelle il tente de faire circuler des rumeurs totalement infondées.

Démocrate, avez-vous dit ?