Image_126Le meurtre d'un jeune de 24 ans à Alfortville suscite beaucoup d'émotion. Laurent nous adresse le billet d'humeur suivant que nous publions. Il donne son opinion, dresse quelques constats et envisage des propositions d'action. De quoi débuter un débat qui devient indispensable et urgent, puisque la situation de la sécurité des Alfortvillais est maintenant posée au stade ultime: ce n'est plus un vol de sac, une agression de commercant, une bastonnade, mais bien la vie qui est en jeu.

Les réactions publiées sur l'article du Parisien sont significatives de cette montée d'un sentiment de peur. Nous avions évoqué ce problème en un autre endroit de la ville, la place Allende. Chacun constate cette dégradation continue. Les commentaires sont ouverts pour participer au débat.

Voici le message de Laurent.

Y a-t-il une police à Alfortville ?

Ci-après, un article du Parisien concernant le meurtre qui a eu lieu rue Paul Vaillant-Couturier.
Ce meurtre a eu lieu en centre ville…

A mon sens, les responsables sont les suivants :

- Pas de patrouille de la police municipale le soir, même en centre ville.

- Avez-vous vu Alfortville en seconde partie de soirée ?? Les bars sont remplis d’alcooliques, les piliers de bar sont agressifs auprès des passants ce qui crée un climat d’insécurité.

- Aucune modération des barmans qui n’arrêteront jamais de servir de l’alcool à des gens déjà passablement éméchés : c’est de leur faute aussi. Ils sont indirectement responsables : il faut un débat municipal sur la fermeture des bars à partir de 22h00.

La responsabilité numéro 1 incombe à la police qui ne fait absolument rien pour assurer notre sécurité nocturne à Alfortville. Heureusement que la police de Maisons-Alfort était là pour transporter les blessés.
Le manque d’interventionisme de notre police est un fait habituel. Alfortville Confluence en avait déjà parlé lors de l’affaire de la place Allende (dealer faisant du bruit à côté du poste de police sans que celui-ci intervienne malgré les appels des riverains et la proximité immédiate entre la police et les dealers).
A force de laisser-faire, laisser-aller, on a des bandits qui se croient en totale impunité et on aboutit à ce genre de dérive mortuaire.
Les impôts locaux augmentent très fortement mais la qualité des services publics est totalement absente. Où vont nos impôts ?
Evidemment, la mairie va étouffer cette affaire qui montre clairement sa négligence et son non interventionisme.
Ca fait 3 mois que je vis à Alfortville et dans ce laps de temps il y a eu des coups de feu à la gare RER d’Alfortville, un meurtre en centre ville…
Le point commun à ces 2 faits divers est qu’à chaque fois c’est la police de Maisons-Alfort qui est intervenue.
CE N’EST PAS UN HASARD. EXIGEONS DES COMPTES DE LA MAIRIE et des engagements pour que cela ne se renouvelle jamais.
Au lieu de recruter des jardiniers (oui, Alfortville recrute en ce moment 3 jardiniers !) ou des responsables de communication, elle devrait recruter des policiers municipaux.
Vous rendez vous compte qu’on peut mourir en centre ville à Alfortville ??? C’est GRAVISSIME. Il faut des patrouilles de police régulières sinon Alfortville continuera à être une zone de non-droit.

Voici ci-dessous l’article du Parisien.

Dimanche matin, vers 0 h 30, les policiers en patrouille à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) ont dû escorter jusqu'à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil un véhicule transportant un homme blessé au cœur par un coup de couteau. Une fois rendus à l'hôpital, les policiers ont découvert une deuxième victime, un jeune homme blessé lui aussi à l'arme blanche. Son frère.

Les deux victimes avaient participé à une fête d'anniversaire à Alfortville et ont été agressés par un groupe sortant d'un bar proche de la rue Paul-Vaillant Couturier. L'homme blessé au cœur, âgé de 24 ans, est décédé. Son frère, 22 ans, se trouve dans un état grave. La Police Judiciaire du Val-de-Marne est chargée de l'enquête.

Voici les réactions publiées sur le site du Parisien

lili
le 12/10/2009 à 14h44
On ne t'oubliera jamais
Nous avons grandi dans ce quartier tous les deux et je souffre d'apprendre aujourd'hui que tu ne sera plus là pour maintenir l'âme de ce quartier en vie. De là ou je suis une tristesse immense m'envahit car je sais que tu ne seras plus dans le quartier. Je soutiens de tous mon coeur ton frère et je prie pour qu'il sorte vivant de ce cauchemar. Tu resteras un Grand du Quartier que l'on oubliera jamais.Adieu LAPS

UNEMAMAN
le 12/10/2009 à 11h03
SECURITE DANS LA VILLE....?????
Bien d'accord avec vous... Qui fait quoi dans cette vlle au niveau prévention ? La police ne daigne sortir de son commissariat que pour des histoires insignifiantes dont elle fait des choux gras... par contre, lorsqu'il y a vraiment de la prévention à effectuer sur le terrain, on nous répond qu'il n'y a pas de véhicules disponibles.... alors que la place Allende, par ex. est juste derrire leur commissariat.... et que le plus souvant, leurs véhicules sont garés devant leur bunker.... Tout le monde a peur maintenant de sortir... et de voir surtout ses enfants dehors.... Quel malaise.... Je pense à ces deux jeunes et à leur famille.... Triste, révoltée.... QUEL DRAME !

anne du 04
le 12/10/2009 à 07h16
tristesse
ancienne habitante d alfortville je suis trés peiné de cette mort j espere que son frere va s en sortir que font les pouvoirs public ? enfin condoleances a la famille et petit frere accroche toi courage a la famille

...
le 12/10/2009 à 01h09
tristesse
je suis complétement choqué , attristé par cette nouvelle , etant habitante d'alfortville , ancienne habitante du quartier et connaisant les deux victimes de cette agression j'ai du mal a y croire , c 'est tout un quartier , toute une ville qui souffre ET QUI crie sa douleur .croyez moi car tout le monde connaissait ces deux freres , deux etres , deux hommes tout à fait respectable ... je partage la soufffrance de leurs proche et souhaite sincerement que P.... va s'en remettre de ses blessures mais surtout de la mort de son frére REPOSE EN PAIX

aude3
le 11/10/2009 à 23h56
mpensable
Assez , nos jeunes ne peuvent plus sortir, que ces sales individus soient punis, que justice soit faite correctement et non pas avec compassion, pauvres gosses, si jeunes, pauvres parents qui souffrent en ce moment, rien ne pourra apaiser leur douleur. Les enfants c'est ce que l'on a de plus cher au monde!

Tonic
le 11/10/2009 à 22h22

Insécurité partout, policiers nulle part
Toutes ces agressions, ces meurtres nous montent que la violence ne cesse de progresser contrairement à ce qu'essaient de nous faire gober les autorités. Personne n'est plus en sécurité sauf ceux qui sont dans les beaux quartiers ou vivant loin des quartiers sensibles. Pourtant, le premier devoir de l'Etat est de protéger ses habitants. Les délinquant bénéficient d'un véritable droit de nuire. Combien d'agressions, de meurtres auraient pu être évités si les Responsables politiques avaient pris la juste mesure du problème. Mais un jour, ce seront à leur tour d'être victimes de cette violence gratuite. Il est temps de mettre chacun devant ses responsabilités.


aloulou
le 11/10/2009 à 23h21
choqué, accablé, triste !
jespere sincerement que la justice sera faite !!!! ca devient trop grave la! mes condoléance a N .. et sa famille et surtout a son petit frere P... on pense tous a toi ...

arkancielle
le 11/10/2009 à 21h10
Ressenti
Et oui quand la municipalité et les forces de l'ordre se désengagent il ne faut pas s'étonner du résultat. Des gosses qui jouent au foot sur la voie publique, jeune qui font du bussness en plein jour, bistrot remplit d'ivrogne ouvert tard le soir urinant dans tous les coins.... En effet ce quartier paisible est devenu par l'inefficacité de la municipalité et le refus d'intervenir des forces de l'ordre un véritable no man's land. Combien de fois a t'il fallu appeler le commissariat attaché à la préfecture pour enfin voir intervenir les representants de la force publique... Au lieu de construire encore des bureaux a proximité la municipalité aurait mieux fait de commencer par faire construire un parc pour les gosses du quartier... Pour préparer l'avenir, il est nécessaire d'agir sur le présent. Je finirais en témoignant mes condoléances à cette famille meurtri.

alfortville
le 11/10/2009 à 21h07
Alfortville ...
Hommage a l'homme de 24 ans et puis bonne chance pour son frère . Bon je ne vais pas juger cette acte car nous ne savons pas trop ce qu'il sait réelment passé . Mais on doit pas mourir si jeune . Mais en ce moment beaucoup de faits divers sur alfortville .

kalikou
le 11/10/2009 à 16h52
rectification
Ce quartier se degrade depuis de nombreuses années. Ce drame est un triste l'aboutissement. Malgrés de nombreuses mains courantes et de nombreux signalements a la mairie qui ne daigne meme pas nous ecouter. Les policiers, les Pompiers le samu sont arrivés une fois que les copains ont emporter dans leurs propre vehicules les blésses. les cris des copains, des méres et des enfants étaient déchirant et ce dimanche est douloureux pour tout le quartier. Comment arreter cette violence ?????????????