Image_84

Une idée commune sur les Américains parmi d'autres: même pour faire quelques mètres, ils prennent leur voiture... A l'heure de la crise, de la menace du dépôt de bilan des "majors" automobiles, cela n'est sans doute plus vrai. Partout, aux USA, des études sont menées et des initiatives fleurissent pour favoriser l'usage du vélo. Le site Slate fait le point sur la situation dans un article bien documenté.

Les "recettes" sont du domaine de l'évidence et peuvent s'appliquer partout. Ainsi sur Alfortville, un véritable programme de promotion du transport cycliste se traduirait par:

- la réalisation de véritables pistes sécurisées (et non pas des trottoirs partagés avec des piétons comme sur les quais, ou l'abandon pur et simple des projets initialement prévus comme boulevard Carnot),

- la réalisation de véritables zones 30 (mettre des panneaux dans des rues de manière farfelue n'est pas une solution),

- la possibilité de garer son deux-roues dans un local sûr et à l'abri des intempéries dans son immeuble et à proximité des gares pour éviter le vol (camera de surveillance, fourche de rangement avec code),

- la possibilité de se garer dans un nombre suffisant d'emplacements à proximité immédiate des services publics et des commerces,

- l'obligation de disposer d'emplacements dédiés et surs dans les constructions nouvelles, qu'elles soient d'habitation ou de bureaux,

- la mise en place de subventions destinées à la réalisation de local de garage à vélos dans les constructions existantes.

Et que fait l'Agglo à ce sujet sur Alfortville, puisque la commune lui a transféré cette compétence ? Pratiquement rien, 5 arceaux par çi, 5 arceaux par là...