CONFLUENCE 2008, liste de démocratie participative locale, nous demande de publier la Tribune Libre qu'elle a fait paraître dans le BMO de juin-juillet 2009. La voici.

Image_38 Engagement n° 26 du candidat Rouquet : perdu de vue !

« Développer la concertation de façon systématique » était l'engagement électoral n° 26 du maire. Un an après, cette promesse est totalement oubliée. Des enquêtes publiques sciemment cachées. Des décisions toujours prises dans le secret du bureau du maire. Des commissions montées avec les seuls fidèles, dans le seul but de répondre aux obligations légales. Le rejet de tout débat au sein même de sa propre majorité.
La démocratie participative n'existe donc toujours pas dans notre commune. Repliée sur elle-même, fermée à tout dialogue, sans imagination, l'équipe au pouvoir répète les mêmes erreurs. Par ce refus de la participation des citoyens, elle se prive de la force de propositions constructives née du débat contradictoire. Elle réalise dans la précipitation des projets mal conçus, mal finis, aux travaux supplémentaires coûteux, dans des délais jamais respectés et ne répondant pas aux attentes des Alfortvillais. L'argent du contribuable est ainsi dilapidé et l'augmentation des impôts inéluctable.