Situé à la pointe du confluent de la Seine et de la Marne, au meilleur emplacement d'Alfortville, le site de Chinagora sombre dans la léthargie.

Un article circonstancié vient de paraître sur la toile, sur le site lecourant.info. En voici le lien: l'article inclut une video qui vous fait visiter ce qui reste accessible, c'est-à-dire une petite partie du site.

Image_11

Comment en est-on arrivé là ? La situation juridique de cet ensemble immobilier est particulière et nécessite les grands moyens: le site est en effet la propriété d'une société chinoise, avec la participation d'autorités provinciales officielles de ce pays. Le problème est donc au niveau de la politique étrangère et une intervention ne peut être envisagée qu'au niveau des gouvernements nationaux.

Les "compétences" de l'équipe municipale ne sont pas à la hauteur de cet enjeu, chacun peut le deviner. Pour preuve, le classement sur mesure (zone UFa) décidé dans le nouveau Plan Local d'Urbanisme qui permet les activités commerciales, à l'exception des bureaux ! Ce qui plombe bon nombre de possibilités de reprises d'activités !

Il existe cependant une voie : le site est situé dans l'emprise de l'Opération d'Intérêt National Seine Amont et son Établissement Public (EPORSA) est compétent. La solution se trouve sans doute là, mais cet organisme semble plutôt s'intéresser aux vastes friches industrielles de Vitry et Ivry.

Le Député Maire d'Alfortville est aussi premier Vice-Président de l'EPORSA : trouvera-t-il le temps, au milieu de sa multitude de mandats et de fonctions, de porter un projet ?