velib_alfortvilleCe n'est pas la présence pendant quelques jours d'un Velib', accroché à un candélabre d'une rue d'Alfortville, qui a pu donner l'espoir de les voir arriver jusqu'à nous. La situation n'évolue pas et nous en sommes toujours au point que nous décrivions dans notre message du 04 août 2008.

Par contre, une information nous est arrivée en décembre 2008 : Alfortville serait "intéressée" par Autolib' !  C'est la presse qui le dit.

Autolib', c'est quoi ? Pas trop difficile à deviner, c'est comme Velib' mais avec des autos. L'autopartage existe déjà dans certaines villes, mais le principe d'Autolib' différera sur un point : la voiture utilisée pourra être déposée en un point différent de celui où elle a été retirée.

Le tarif comprendrait un abonnement mensuel de 15 à 20 euros, auquel s'ajouterait un tarif d'utilisation de 4 à 5 euros par tranche d'une demi-heure. Ce seraient 4 000 voitures qui seraient mises à disposition dans 1 400 stations.

Le mois prochain, le Conseil de Paris doit décider d'adhérer au futur syndicat mixte regroupant les communes: à quand une telle délibération à l'ordre du jour du Conseil municipal d'Alfortville ?

Image_1