Nous vous avions annoncé sa fin prochaine dès le 12 juin 2007, le kiosque de la Mairie vient d'être rasé par une pelleteuse: aujourd'hui, ce n'est plus qu'un souvenir.

kiosque_Alfortville_1 kiosque_Alfortville_2

Ceci est une nouvelle confirmation du fait que Monsieur le Maire s'est arrogé le droit de vie ou de mort sur tout bâtiment public, sans s'inquiéter de l'avis de quiconque, parce que "tel est son bon plaisir".

Le résultat de ce programme "ambitieux" (selon la terminologie utilisée lors du vote du budget de la ville en mars 2007) se lira à coup sûr dans le cadre du bas de l'avis de taxe d'habitation des Alfortvillais, qui doit leur parvenir prochainement.

Et, pendant de temps-là, dans quel état est votre rue ?