"L'impression que l'on a de la propreté de la ville dans laquelle on réside est très subjective" (BMO n° 105 de décembre 2005, page 15). Subjectif! Subjectif! Vous avez dit subjectif?!... mais à Alfortville la saleté des rues, les odeurs nauséabondes et le mauvais entretien de la voirie sont bien réels!

"A Alfortville le bilan de la propreté urbaine est plutôt positif" (page 15). Ne serait ce pas une affirmation... subjective?

Monsieur le Maire (page 18) incite les Alfortvillais à davantage de civisme et de rigueur concernant les horaires de sorties des poubelles, sacs de déchets végétaux et encombrants car il "attache une importance prioritaire  au respect des règles de propreté dans notre commune". Monsieur le Maire a raison.

Prodigue-t-il les mêmes conseils de bon sens aux services de l'AGGLO? Difficile en effet de viser le bon moment pour sortir ses poubelles quand les bennes marrons n'ont pas d'heure pour passer! Quand l'AGGLO oublie de ramasser les déchets vegétaux pendant 1, 2 voire 3 semaines! Quand les emballages, papiers et verres sont ramassés de façon très aléatoire.

"Des opérations de contrôle ont été menées tout au long de l'année auprès des professionnels mais aussi des particuliers" (page 17). Ah bon?

"Depuis le 1er janvier 2003, Alfortville ne fait plus appel à une entreprise privée pour le nettoyage mécanisé et manuel de notre voirie (NDLR: compétences transférées à l'AGGLO). Cette opération a permis d'investir dans un matériel performant pour le nettoiement des rues, la collecte des corbeilles à papier..., cette organisation est un plus incontestable pour la propreté de notre commune mais le seul gage de réussite reste le civisme de chacun" (page 17).

Mais l'entretien de nos rues jalonnées d'innombrables nids de poules, le manque de balayage et l'absence d'eau dans les caniveaux sont certainement aussi les causes de la saleté constatée par chacun... Si l'exemple d'un minimum de rigueur était donné par la municipalité, cela inciterait sans aucun doute beaucoup d'entre nous à davantage de civisme et de vigilance. Des crottinettes installées un peu partout dans notre ville aideraient également les maîtres des chiens à ramasser leurs déjections devenant dangeureusement glissantes sur les trottoirs, et regrettables dans les aires de jeux des enfants et les massifs de plantes.

Les débuts d'année sont porteurs d'espoir et de bonnes résolutions. "C'est cette nouvelle écologie urbaine équilibrée que j'appelle de mes voeux" déclare Monsieur le Maire... Nous espérons donc qu'en 2006, la Municipalité aidée de chacun d'entre nous tiendra ses promesses en matière d'environnement.

Pour toute question et demande de renseignements, vous pouvez contacter le n° vert  0 800 138 391 ou en mairie 01 49 77 27 65.